PROFIL – FRÉDÉRIC METTHÉ

Je suis né à Saint-Jérôme en 1949. Vers l’âge de 8 ans ma mère m’initie au piano. Jeune adolescent je m’adonne à la sculpture et à l’assemblage de matériaux hétéroclites sur d’immenses panneaux de bois ; ce qui donnait naissance à des installations  aux reliefs à la fois étranges et fascinants. Déjà tout m’intéresse ; les arts visuels, l’écriture, la sculpture, la musique.

1970 – 1971 - Publication de mes deux premiers livres de de poésie : Le Bateau Ivre,et Ma cage de verreaux Éditions Les Presses Libresà Montréal  mieux connu sous le nom de Les Éditions de l’Homme. ( BANQ)

1972 – Depuis plusieurs années, je travaille le piano plusieurs heures par jour et j’explore toujours les arts visuels à travers la sculptureet les installations.

1974 – Tournée pianistique avec mes compositions en France Un premier concert à Ternier,   émission pour l’ORTF enregistrée à la Maison de la Culture de Amiens. Spectacles à Saint-Quentin, Nantes et Chauny. Au retour, production et réalisation de mon album Préface (FM102)

1976 – Publication aux Éditions Saint-Germain-des-Prés, à Paris, de mon troisième livre de poésie : Souche de Bronze(BANQ)

Dès la fin des années 70 et durant les trois  décennies suivantes, j’écris mes œuvres les plus importantes. En 1983, le compositeur Henry Mancinime met en rapport avec Richard Hazardde la Paramount Pictures, avec qui je partage le travail de quelques orchestrations pour mon troisième album intituléFace, que je produis et réalise avec la participation de 40 musiciens.  Pour ce projet, je travaille également avec le compositeur français Jean-Michel de Faye  que me recommande Michel Legrand.

En 1984, j’entreprends une tournée sur le territoire québécois. Je donne une quarantaine de concerts. Rapidement, je me retire de la scène que je  n’arrive pas à apprivoiser, pour me consacrer presqu’entièrement à la musique de Cinéma et de la Danse. En 1986 je compose plusieurs musiques de ballet, commandées par le chorégraphe Eddy Toussaint et le Anna Wyman Dance Theater de Vancouver. 

1987 - 1989 -  Je suis recruté comme directeur musical chez Cinéma Cinéma Films Corporation,dirigé par le réalisateur-cinéaste André Matteau avec qui je travaille comme compositeur sur plusieurs films: Elle, Source Créative, Peintres du Québec, Le voleur d’occasion, Le malentendu, Concert Populaire, Visite de Nuit, La course effrénée.

1990 – Comme pianiste-compositeur, je collabore à la production de l’album Piano Mélodies, distribué dans une trentaine de pays par Intermède Communications INT-CD-2002

Je co-réalise avec le compositeur Pierre Laurendeau,le premier album de la chanteuse  Sylvie Bernard : Marcher sur du verre,avec la participation de 25 musiciens - PAS-CD-1201.

1991- Je fonde ma compagnie de production et distribution musicale : Frédéric Metthé International Inc. 

1993 – Je suis boursier du Ministère de la Culturepour la réalisation de mon album 44 octobre. Sortie de mon album Équilibre(IiTunes).

1995 – Mise en marché de mon album 44 octobre  (iTunes). À ce jour je distribue ma musique dans 210 points de ventesrépartis dans 90 villes au Québec, en Ontario au Nouveau-Brunswick et dans le sud de la France. 

1996 -  Je signe un contrat de distribution avec Holborne Company Distributing  basée en Ontario et en Australie, pour la mise en marché de mon album Sérénitéque j’ai produit et réalisé en 1988 et qui s’est vendu à près de 25,000 exemplaires au Québec seulement. (iTunes)

1998 – Je compose la trame sonore du film De Terre-Neuve à Vancouverpour la série Les Grands Explorateursdu cinéaste Alain Saint-Hilaire. De cette aventure musicale je réaliserai l’album Puzzle(ITunes)

J’ai composé à ce jour plus de 300 œuvres pour piano et orchestre; musiques contemporaines, classiques, actuelles et  jazz – (SOCAN) (ITunes).
 

À la fin 2002 j’enregistre en quatuor de jazz mon album OZ (Itunes). 
Après la mise en marché de cet album, je décide de prendre mes distances avec la musique.  Ma passion pour les arts visuels, me rattrape et me mène inexorablement à la peinture.
 

2005 - Je suis sollicité comme membre du jurypour le choix des bourses distribuées par le  CALQ.

2007 - Je signe un contrat avec ITunes Worldpour la distribution et la diffusion de septde mes albums sur tous les sites de musique sur le NET.

2009 - Je travaille sur la trame sonore du court métrage Dehors l’hiver,du réailsateur Ismaël Auray. Le cinéastesera en nomination au Festival de Cannesen 2010  pour son film Cabaret de la dernière chance.


Depuis 2010, mes toiles ont été exposées et vues par  des milliers de personnes; amateurs d’art abstrait, dans 22 lieux de diffusion au Québec. 
Octobre 2012, sortie du livre Ce qui cherche à naître,du sociologue et journaliste montréalais Robert Laplante,  illustré par ma toile Beauté volée.

2013 -  Le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilairefait l’acquisition de ma toile  La Cité Interdite. Le musée m’invite également comme membre du jury pour son exposition annuelle  Le Salon d’automne

2014 – Avec ma sœur, la peintre Francine Metthé, nous exposons nos toiles à la Galerie Fabienne Rheinà Montréal.  L’exposition portera le nom de Cris et Chuchotements.

Février 2015, l’Agente de développement culturelle Véronique Audy de la Mrc d’Arthabaska en collaboration avec Danielle Croteau, coordonnatrice arts et culture de la ville de Victoriaville mettent sur pied un projet de médiation culturelle unique en son genre. Ce projet qui porte le nom de Être ici c’est…vise à réunir un artiste et les citoyens de sa municipalité pour réaliser ensemble une œuvre identitaire. Les 22 municipalités de la MRC sont dans la mire des initiattrices. On me confie la réalisation cinématographique de chacun des projets ; Cinq documentaires ont été réalisés à ce jour : Être ici à Notre-Dame-de-Ham c’est…, Être ici à Sainte-Clothilde de Horton c’est…, Être ici à Victoriaville c’est…, Être ici à Saint Norbert c’est… et Être ici à Victoriaville c’est…. On me confie également la coordination de l’œuvre collective intitulée La mécanique du cœur, dans mon village deNotre-Dame-de-Ham.(YouTube). Au printemps de cette même année, l’écrivain Jean-Guy Lachance publie Fragments d’époque, avec ma toile Voyage intérieur,pour en illustrer la page couverture. Je produis et réalise plusieurs courts métrages  et documentaires: L’Extase, La Noce, Vol de nuit, Mel et Fletcher (YouTube)  
            En juin de cette année 2015, jesuis invité, par la commissaire Ariane Dubois, à exposer mes peintures à la salle André-Mathieu à Laval.

2016 – Je réalise un documentaire de près d’une heure sur un cimetière abandonné dans mon village de Notre-Dame-de-Ham. Le film sortira en octobre et portera le titre de Le cimetière oublié(Bande annonce sur YouTube – Vimeo)

2017 – Je présente mon documentaire Le cimetière oublié, à douze festivals au Québec dont le FIFA, le festival Regard, les RVCQ, Rencontres internationales de documentaires de Montréal, Festival International du Cinéma francophone en Acadie. En novembre de cette année, je suis sollicité comme membre du jury pour le Centre d’artJacques et Michel Auger de l’espace culturel Le Carré 150à Victoriaville, pour le choix des artistes en arts visuels qui exposeront leur travail en 2017. 
            
Mars, je réalise un documentaire intitulé Qui sauvera notre familleavec les enfants du camp de relâche de l’espace culturel Le Carré 150. Je travaille également à la réalisation d’un documentaire sur mon travail à ce jour non terminé intitulé Soliloque(bande-annonce YouTube)

2018 – Je commence l’année avec la réalisation d’un documentaire pour l’organisme Archives Bois-Francs (Premier prix Patrimoine 2019 MRC d’Arthabaska) (YouTube/Vimeo).Mars arrive avec la réalisation du documentaire : Conte de la forêt urbaineet qui met en vedette encore une fois les 24 enfants inscris au camp de jour de la semainede relâche à l’espace culturel Le Carré150à Victoriaville.(YouTube/Vimeo). 
            

Mai de cette année je suis sollicité comme membre du jury du CALQ pour le Programme de partenariat territorial du Centre-du-Québec.

2019 - Je suis membre du comité organisateur du nouveau festival de jazz de Victoriaville, le JPL Victo Jazz  qui se tient à l’espace Culturel Le Carré 
150 
de Victoriaville du 7 au 9 février. Je réalise un documentaire de 20 minutes sur ce festival. (Disponible sur demande seulement).Nouvelles œuvres pour orchestre : Requiem, L’Opéra de FréLe cimetière oubliéet le poème symphonique Jeu de quartes.(Vimeo)(YouTube)